Mfumbwa

Back to the archive >

Mfumbwa, or Gnetum africanum, is a climbing plant of which especially the leaves are consumed, but also the fruits and tubers. The leaves have a high nutritional value, and are found above all in Central Africa and the forests of the Democratic Republic of Kongo. In the last couple of years, an intense cross-border trade has developed, and, in the region of Bagata the plant is now under threat due to non-sustainable harvesting methods, which destroy the forests and inhabitaded areas in which it grows.
This plant can be found in the forest, as well as on abandoned farmland, or on unused fields, almost always in its wild state. To get to the plant, the trees on which it grows are cut down, gravely damaging the liana in the process. In addition, when the lianas are harvested, the shoots on the tubers are often damaged, impeding its regrowth.

The leaves of Gnetum are a very important product of central Africa, and, consequentially, the Republic of Congo. They can be eaten raw or finely chopped and added to soups and stews. They are also a source of proteins, aminoacids and minerals. Oftentimes they are also mixed with peanut paste, or used as a condiment for smoked fish. Even the seeds can be eaten after cooking.

Traditionally, the leaves are also used for their medicinal properties, to fight nausea or as an antidote to some poisons, while the tubers are used to reduce pain after labor.

  • Hai imparato qualcosa di nuovo da questa pagina?
    Did you learn something new from this page?

  • YesNo
Back to the archive >
Le Mfumbwa, ou Gnetum africanum, est une plante rampante dont sont consommées notamment les feuilles, mais aussi les fruits et les tubercules. Les feuilles ont une valeur nutritionnelle élevée, et peuvent être trouvées surtout en Afrique Centrale et dans les forêts de la République Démocratique du Congo. Depuis quelques années s’est développé autour du Gnetum un commerce transfrontalier très intense, et dans la région de Bagata, la plante est menacée par des méthodes de récolte qui n’en permettent pas la repousse, et qui détruisent leur habitat.

Cette plante est récoltée en effet surtout en forêt, mais aussi sur les terres agricoles abandonnées ou dans les champs non utilisés, où elle pousse de façon spontanée. Les arbres sur lesquels elle pousse sont souvent abattus pour en obtenir le bois, sans prendre gare au Mfumbwa. De la même façon, si l’on récolte la plante en abimant les germes sur les tubercules, elle ne peut pas repousser.

Les feuilles du Gnetum représentent un produit très important en Afrique Centrale et en République Démocratique du Congo. Elles peuvent être mangées crues ou finement émincées et ajoutée dans des soupes et des ragoûts. Elles sont une grande source de protéines, aminoacides et minéraux. On peut les mélanger à une pâte faite d’arachides, ou les utiliser pour assaisonner le poisson fumé. On peut également en manger les graines une fois cuites.

Traditionnellement les feuilles sont utilisées également pour leurs propriétés médicinales, par exemple pour lutter contre la nausée ou comme antidote à certains poisons, tandis que les tubercules sont mangés pour réduire les douleurs après l’accouchement.