Hamira Wheat

Ark of taste
Back to the archive >

Blé hamira

In translation, italian and french version online

Back to the archive >
Parmi les blés les plus anciens, cultivés bien avant l’occupation française, il y a le blé dur hamira (or hamra), qui tire l’origine de son nom de la teinte de ses graines proche du “Ahmar”, soit la couleur rouge en tunisien. Ses glumes sont d’ailleurs aussi rousses, et ses barbes peuvent l’être aussi quand elles ne sont pas noires. Ce blé est velu, très allongé, légèrement aplati. 

Cette variété de blé dur est très résistante aux températures chaudes et aux changements climatiques. Le blé hamira l’on trouve particulièrement au sud de la Tunisie.

Les blés durs étaient les seuls cultivés par les populations locales avant l’installation des colons européens. La multitude des formes rencontrées en Afrique du Nord serait due aux hybridations et aux croisements qui se produisaient spontanément. Cette diversité, rencontrée dans les régions nord-africaines, a fait considérer le Nord Afrique comme l’un des
principaux centres secondaires d’origine du Triticum durum, surtout dans les parties montaigneuses du pays où se formes sont les plus variées et le plus nombreuses. Non par hazard le blé dur fut érigé au rang d’espèce pour la première fois par le botaniste français Desfontaines en 1798, après ses voyages en « Barbarie »

Territory

StateTunisia
Region

Tataouine

Other info

Categories

Cereals and flours