Date Kernel Coffee

Ark of taste
Back to the archive >

Café de noyaux de dattes

Coffee made from date kernels is produced thanks to the Imazighen know-how to obtain a drink that contains numerous virtues, among which as a digestive aid.
The oasis Imazighen have developed a traditional practice to obtain this drink that resembles coffee, but without the caffeine. They start by cleaning the dates one at a time, in order to remove the thin white film that sometimes remains between the fruit and its kernel. The kernels are set out in the sun to remove the humidity and dry the kernels. Then it is time to roast the kernels: they are put in a pan on a fire, stirring the entire time to make sure they do not burn.
The kernels must start making a noise similar to popcorn: this indicates that the inside of the kernels have started heating up. The kernels are then milled, obtaining a powder that can be added to boiling water and subsequently filtered.
The drink can be flavoured with spices like cinnamon, pepper or ginger; the coffee is drunk hot, usually in the morning and evening.
The Imazighen drink this powder with water or mixed with asskif (barley bouillon) because it has digestive properties.
It has always been enjoyed by the elderly, but younger generations have lost the habit of making and drinking it, to the benefit of commercial coffee, and little by little the local know-how is being forgotten.

Back to the archive >
Le café de noyaux de dattes est produit grâce au savoir-faire utilisé par les Imazighen pour obtenir une boisson, qui possède de nombreuses vertus dont celle de faciliter la digestion.
Les Imazighen oasiens ont développé une pratique traditionnelle pour cette boisson qui ressemble au café, mais sans caféine. Pour commencer il faut nettoyer les dattes une à une, afin de retirer le petit film blanc qui reste parfois entre le fruit et son noyau. Les noyaux sont disposés au soleil pour faire partir l’humidité et obtenir des noyaux secs. Ensuite, c’est le moment de torréfier les noyaux: ils sont mis sur un feu dans une casserole, tout étant sans cesse mélangés pour éviter qu’ils ne brûlent.
Les noyaux doivent commencer à faire un bruit proche des grains de maïs du popcorn, bruit qui indique que l’intérieur des noyaux se met à chauffer. Les noyaux sont moulus en obtenant une poudre qui peut être ajoutée dans l’eau bouillante, qu’il faut ensuite filtrer.
La boisson peut être aromatisée avec des épices comme la cannelle, le poivre ou le gingembre et l’on la consomme chaude, généralement le matin et le soir.
Pour les Imazighen cette poudre avalée avec de l'eau ou mélangée à l'asskif (bouillon d'orge) a des vertus digestives.
Cette boisson est toujours très apprécié des personnes âgées, mais les plus jeunes générations ont perdu l’habitude de le préparer et de le boire, au profit du café trouvé dans le commerce, et ce savoir- faire local tombe peu à peu dans l’oubli.

Other info

Categories

Tea and infusions

Nominated by:Lhassan Elmrani